divendres, 25 de novembre de 2011

La DGA livre le premier catamaran de débarquement*



La direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné le 24 novembre 2011 à Toulon le premier engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R), qui quintuple la capacité de débarquement offerte par rapport aux chalands en service. Les EDA-R seront utilisés sur les bâtiments de projection et de commandement (BPC) de la marine.

Notifié en juin 2009 dans le cadre du plan de relance de l’économie, le marché comprend l’acquisition de quatre EDA-R en tranche ferme et leur maintien en condition opérationnelle jusqu’à mi-2015. Les trois autres engins seront livrés d’ici mi-2012. Basé sur un concept unique au monde (L-CAT - Landing Catamaran ) breveté par la société CNIM (Constructions industrielles de la Méditerranée), l’EDA-R est un catamaran rapide en mode transit, qui se transforme en navire à fond plat pour plager et enradier, grâce à une plate-forme élévatrice centrale. Chaque BPC peut emporter deux EDA-R dans son radier.

Conçus pour effectuer le débarquement de troupes et de véhicules militaires à partir d’un bâtiment amphibie positionné au-delà de l'horizon (30 nautiques/55 km), les EDA-R pourront être utilisés pour des opérations humanitaires dans des zones dépourvues d’infrastructures portuaires. Long de 30 mètres et large de 12, l’EDA-R a une capacité d'emport de 80 tonnes et une vitesse de 18 nœuds à pleine charge et de 30 nœuds à vide. Ses portes à l’avant et à l’arrière simplifient les opérations de chargement et de déchargement des véhicules. Au total la capacité du flux logistique est 5 fois supérieure à celle offerte par les chalands en service.

Le chantier naval Socarenam, sous-traitant du maître d’œuvre CNIM, fabrique la coque sur son site de Saint-Malo et finalise le navire à Boulogne-sur-Mer. La charge de travail générée par la réalisation des quatre engins est d’environ 400 000 heures et représente plus d’une centaine d’emplois directs pendant 3 ans. Au coté de CNIM et de Socarenam, de nombreuses entreprises et PME françaises sont impliquées dans la réalisation des EDA-R.

* Nota de premsa publicada al web de la Marine Nationale.

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada